Windows 8 de Microsoft : 26 octobre 2012

Publié le par iheb

Windows 8, la nouvelle version tant attendue du système d'exploitation de Microsoft, sera disponible à partir du 26 octobre prochain.

 

 

 

 


 

Entre Windows 2000, XP, Vista, et Seven, il n'y avait finalement pas eu d'énormes changements, mise à part une modernisation du système et des graphiques, le schéma restait globalement le même.

 

Pour Windows 8, Microsoft a décidé, dans une certaine mesure, de prendre des risques. Plusieurs changements sont à l'ordre du jour. Bonne ou mauvaise initiative ?

 

L'interface

 

Le premier gros changement n'est pas des moindres : la disparition de l'habituel menu "démarrer" fait place à un menu sous la forme de l'interface "Metro", laquelle est déjà présente sur les Windows-phones.

 

Après n'avoir fait que des changements relativement mineurs pendant plusieurs années, Microsoft opère un revirement rapide et brutal. Les premières minutes d'utilisation sont assez perturbantes.

 

Capture de l'interface "Metro" (DR).

 

 

Concrètement, c'est vraiment très spécial. À vrai dire, ce menu dégage quelque chose d'enfantin, rappelant notamment le type d’interface que l'on peut retrouver sur une console de jeux vidéo, mais pas sur un ordinateur, et encore moins sur un ordinateur dont l'utilisation est susceptible d'être professionnelle.

 

Bien que très joyeuse, la multiplicité des couleurs flashy est troublante, et à la longue fatigante. Pour les coloris et l'organisation des onglets (et colonnes), c'est presque à 100% personnalisable, ce qui est un bon point mais n'est pas non plus révolutionnaire.

 

Dans tous les cas, je vous rassure, le traditionnel bureau existe en revanche toujours, et fait partie intégrante de l'OS, il y a un onglet réservé à cela, dans l'interface "Metro", permettant d'y accéder. En ce qui concerne cette partie là de Windows 8, c'est vraiment bien réussi. On notera une nette amélioration de l'ergonomie dans l'explorateur Windows. Tout en gardant une organisation similaire à celle des précédents systèmes, il bénéficie d'un léger réarrangement qui est le bienvenu. 

 

Plus globalement, cette autre interface semble plus épurée, plus douce, ce qui est rafraîchissant et presque nécessaire face à l'interface "Metro", qui se révèle donc pesante et fatigante.

 

Les applications dans l'interface "Metro"


Windows 8 nous propose un éventail de "nouvelles" applications, qui sont en fait l'adaptation en version "Metro" d'applications classiques. Nous avons à notre disposition une appli pour lire nos mails, qui est très limitée et sans grand intérêt. En ce qui concerne les applications de divertissement (musiques, vidéos, images), elles sont dans l'esprit du Windows Media Center.

 

Elles sont intéressantes dans leur organisation, nous offrant une interface moderne et développée, mais malheureusement peu performante dans la vie de tous les jours. Nous avons également une application Maps, Skydrive, Actualités, Webcam, Internet Explorer, et l'application Messages permet de se connecter directement au tchat des réseaux sociaux (notamment Facebook). Cette dernière évite d'aller sur les sites web, et affiche des notifications directement sur notre bureau lorsque l'on reçoit un message, ce qui la rend pratique mais peut-être trop invasive.

 

Le Windows Store permet de récupérer, de manière gratuite ou payante, d'autres applications dont Microsoft n'est pas le propriétaire et qui sont programmées spécialement pour Windows 8.

 

Toutes ces applications sont donc bien charmantes, en apparence peut-être bien innovantes et sympathiques, soit. Malheureusement il s'avère que c'est profondément et éminemment mal adapté à un ordinateur. Son Windows-phone ayant un plutôt bon succès, Microsoft s'est surement décidé à surfer sur cette vague en faisant une sorte de copier/coller en version PC : c'est raté. À moins que vous ne possédiez un moniteur tactile (ce qui est plutôt rare en 2012), il paraît évident qu'une majorité de personnes laisseront les applications version "Metro" de côté au profit des applications habituelles, qui marchent heureusement toujours sur Windows 8.

 

Un manque de créativité

 

Globalement, ce prochain système d'exploitation a quelques bons points, mais il parait bien trop précipité. Microsoft a voulu innover, mais peut-être par manque de créativité s'est contenté de retransposer l'interface de son Windows-phone sans presque aucun effort d'adaptation. Il aurait fallu prendre compte de plusieurs facteurs, qui sont visiblement passés à la trappe : les habitudes des utilisateurs, l'adaptation à un matériel majoritairement non-tactile, et l'aspect professionnel de l'OS (qui leur coûtera certainement une partie du marché chez les entreprises).

 

Windows 8, signe d'un manque de créativité et de véritable innovation de la part de Microsoft, risque de faire un effet équivalent à celui de Vista, et contribuer à la dépréciation continue des utilisateurs envers Windows, qui s’essouffle de plus en plus. Windows 7 avait été une véritable réussite, il est dommage de ne pas avoir continué sur cette lancée. Cette nouvelle mouture n'est pas au niveau de son prédécesseur ou des systèmes OSX (Apple), et on peut dire qu'elle est quasiment inachevée.

 

Le 26 octobre prochain, ce sera donc une sortie prématurée pour Windows 8, un OS qui ne vaut clairement pas le coup d'être acheté comparativement à ce qui existe d'ores et déjà.

Publié dans high-tech

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article