Réseaux sociaux : Linkedin, à quoi ça sert ?

Publié le par iheb

 

Linkedin est un réseau social de mise en relation professionnelle. C’est d’ailleurs ce côté axé exclusivement professionnel qui différencie Linkedin de Facebook dont nous avons parlé précédemment. Benoit Felten et Martin Dugage nous racontent l’usage qu’ils ont de LinkedIn :

                   
 
BFBenoit Felten, consultant senore pour l’agence Arcome, nous parle de son expérience sur l’utilisation de Linkedin.

 
“Il y a environ neuf mois, j’ai commencé à me sentir frustré par mon job. Il était temps de chercher ailleurs. La première chose que j’ai faite c’est de réactiver mon réseau sur LinkedIn que je ne développais que de manière sporadique. J’ai passé plusieurs soirées à identifier tous les contacts pour lesquels j’avais travaillé en 7 ans de conseil et me connecter à chaque fois que c’était possible. Ce faisant, j’ai repris contact avec mon réseau “en chair” à travers un outil virtuel.

Au bout de quelques mois, j’ai reçu des offres de postes à travers LinkedIn, en général assez bien ciblées. Pas énormément, environ une par mois, mais tout de même des choses intéressantes. Finalement, j’ai trouvé un nouveau job (que je commence la semaine prochaine) par mon réseau mais pas par LinkedIn. Néanmoins, la leçon est bien apprise et dorénavant je ne laisse plus mon réseau dormir.

En début d’année, j’ai également entrepris de lancer un blog en Anglais sur un des sujets de prédilection de mon secteur, la fibre optique au domicile (FTTH). J’ai volontairement conçu ce blog en Anglais afin d’avoir l’ouverture internationale que je recherchais dans mon activité professionnelle.

Dès les premières semaines, j’ai reçu un feedback positif d’experts du domaine avec lesquels je n’aurais jamais pu imaginer entrer en contact préalablement. De nombreux blogs sur des sujets connexes m’ont ajouté à leurs blogrolls, certains de mes posts ont été repris par des sites aux traffic important, ou diffusés à des mailing lists. En Juin, j’ai reçu trois invitations pour parler à des conférences sur le sujet, en Juillet j’ai été interviewé par le patriarche du net Français Jean-Michel Billaut, et je commence à voir venir les premières demandes pour du consulting.

Dans l’ensemble, cette expérience a été super enrichissante professionnellement, et sur le plan du moral ça m’a aidé à positiver en me démontrant que, si mon employeur actuel n’était pas particulièrement capable d’apprécier mon travail, d’autres ailleurs l’étaient et me le faisaient savoir. Là aussi, j’ai appris une leçon importante, c’est que quel que soit le contexte, se valoriser personnellement est important.

Même si je n’irais pas jusqu’à dire que c’est grâce à ces usages 2.0 que j’ai trouvé ma nouvelle voie, je n’ai aucun doute sur le fait que ça me serve à l’avenir, et ces outils - bien que nécessitant un fort investissement temps - m’ont donné le sentiment de reprendre ma vie professionnelle en main. Pour le moment, je n’ai trouvé aucun aspect négatif à cette expérience, que ce soit sur le plan technique (LinkedIn ou Typepad me donnent entière satisfaction, au point que j’envisage de devenir abonné payant pour LinkedIn) ou relationnel. J’ai eu quelques commentaires contradictoires sur mon blog, mais je les recherche plutôt que de les fuir, et - peut-être parce que mon domaine est spécialisé - même ces commentaires contribuent au débat.”

Merci.

 

 

 

source: http://www.usages20.com/2007/10/02/reseaux-sociaux-linkedin-a-quoi-ca-sert/

 

Publié dans high-tech

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
3 % d’internautes “inscrits“ ont trouvé un emploi grâce aux réseaux sociaux… Mieux que rien mais quelle pauvre réalité ! Le rêve du relationnel est loin d’être porteur pour un job. Le plus grand<br /> intérêt en est donc la curiosité qu’ils permettent d’exercer par les DRH et autres… Sur l’ensemble d’une population demandeur de travail.
Répondre