Nokia N8 : lancement au troisième trimestre à 459 euros

Publié le par iheb

Nokia tente un retour gagnant sur le segment des smartphones haut de gamme avec le N8 qui met en avant son nouvel OS Symbian^3 et un appareil photo 12 mégapixels. Suffisant pour rivaliser avec les best-sellers du moment ?

Nokia N8


Nokia a officiellement annoncé hier l'arrivée du N8 dans le courant du troisième trimestre ; il sera proposé à 459 euros hors abonnement. Avec ce terminal, le groupe finlandais compte se replacer sur le créneau des smartphones haut de gamme où il est à la peine.

Le N8 est le premier à recevoir le nouvel OS Symbian^3 qui améliore sensiblement la reconnaissance tactile multipoint et le multitâche, et permet de créer des écrans d'accueil personnalisés. Il affiche une configuration complète avec : un écran 3,5 pouces 640x360, un appareil photo numérique 12 mégapixels avec optique Karl Zeiss, flash xénon, 16 Go de mémoire interne (extensible à 32 Go par carte microSD), connexions Bluetooth et WiFi.

Prometteur sur le papier

Nokia l'a doté d'une sortie HDMI pour pouvoir le connecter à un téléviseur ; il gère l'enregistrement des vidéos en haute définition 720p ainsi que le son Dolby Digital Plus Surround. Son autonomie serait de 12 heures en conversation sur réseau 2G et 5,5 heures sur un réseau 3G.

Si sur le papier le N8 semble assez prometteur, il faudra attendre la prise en main pour juger. Il y a quelques jours, les commentaires négatifs publiés par le site russe Mobile-Review's qui avait eu accès accès à une préversion du smartphone ont jeté le doute.

Nokia a vivement réagi en indiquant qu'il s'agissait d'un prototype arrivé entre les mains d'une personne qui n'était pas censée l'avoir. Dans une allusion non voilée à l'affaire de l'iPhone 4 perdu-volé, la firme finlandaise souligne que même si elle cherchera à savoir comment cette fuite a pu se produire, elle ne se comportera pas comme une « police secrète ». A bon entendeur... (Eureka Presse)

Publié dans high-tech

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article