El Clasico: La guerre des étoiles !

Publié le par iheb

Le Real Madrid et Barcelone vont s'affronter dans un duel qui promet...



Samedi, toute l'Espagne retiendra son souffle lors du super Clasico entre le Real Madrid et Barcelone. A égalité de points après 30 journées, Madrilènes et Catalans se battront pour finir la saison en pole.

Les échos de la rencontre :

 
Avec la prochaine finale de la Coupe du Monde et celle de la Ligue des Champions, c'est probablement la rencontre la plus attendue de l'année 2010. Si bien qu'on ne parle plus de simple Clasico, mais de super Clasico. Vous l'aurez compris, le match qui tiendra en haleine la planète football jusqu'à samedi entre le Real Madrid et Barcelone promet d'être excitant. Qui plus est lorsque l'on sait que les deux cadors espagnols sont actuellement en train de proposer un football de rêve. Et pour épicer un peu plus ce plat déjà succulent, la rencontre sera décisive pour le titre national, Madrilènes et Catalans squattant la tête avec 77 points. Pour ce 2e volet, le club royal pourra compter sur l'appui inconditionnel de Santiago Bernabéu. Le Real Madrid est aussi une équipe en forme, capable, au même titre que son plus grand rival, de plier n'importe quel adversaire en quelques mouvements collectifs ou exploits personnels. Dernière victime en date, le Racing Santander qui n'a pas esquissé la moindre révolte face à la vague blanche (0-2). Libérée de la surcharge calendaire que représentait la Ligue des Champions, la formation aux 31 titres devra probablement se passer de Kaka, victime d'une pubalgie récalcitrante. Le Brésilien out, c'est Cristiano Ronaldo qui aura une double pression : mener son club à la victoire et accessoirement, concurrencer Messi pour le titre de meilleur joueur du monde.

Car oui, l'Espagne a le luxe d'abriter les deux plus grands manieurs de ballon actuels. Ronaldo et Messi. Le Portugais contre l'Argentin. Un raccourci inévitable qui ferait presque passer l'enjeu majeur de la rencontre -la Liga- au second plan. D'ailleurs, le quotidien espagnol As n'a pas hésité à lancer un sondage destiné à désigner le meilleur des deux. Dans cette course aux poids lourds, le génie Messi tient assez largement la corde. Exceptionnel face à Saragosse en championnat, stratosphérique contre Arsenal en Ligue des Champions, le Ballon d'Or 2009 sera une source constante de danger pour la Casa Blanca. Mais comme son futur adversaire, Messi sera probablement privé d'un renfort de taille devant en la personne d'Ibrahimovic, incertain. Tout comme Abidal et Piqué, ménagés à l'entraînement jeudi. Qu'importe, Messi a prouvé dans un passé très récent qu'à lui seul, la décision pouvait être faite. Le Real Madrid est très bien placé pour le savoir, lui qui a déjà encaissé la bagatelle de six buts face à l'extra-terrestre blaugrana.

 

Composition des groupes

 
Real Madrid : Casillas, Dudek - Arbeloa, Albiol, Sergio Ramos, Garay, Marcelo, Metzelder - Xabi Alonso, Gago, Lass Diarra, M.Diarra, Guti, Van der Vaart, Granero - Benzema, Higuain, Raul, Ronaldo.


Barcelone : Valdés, Pinto - Marquez, Piqué, Chygrynskiy, Alves, Milito, Puyol, Maxwell - Xavi, Touré, Iniesta, Keita, Busquets - Henry, Pedro, Bojan, Messi, Jeffren.


Ils ont dit :

 
Le Clasico de samedi pourrait être le dernier disputé par Guti. En proie à quelques difficultés cette saison, l'international espagnol a déclaré sur les ondes de la radio ibérique Onda Madrid qu'il souhaitait changer d'air au terme de la saison : «Mon futur n'est pas très clair. Ce que je peux dire, c'est que ce week-end sera certainement mon dernier Clasico. Aujourd'hui, il n'y a pas de possibilités pour que je continue. Même s'il me reste un an de contrat, j'espère qu'on trouvera un terrain d'entente. Il ne faut pas en faire un drame. L'important est de partir en étant le plus digne possible d'un club comme le Real Madrid.»

Martien parmi les terriens mardi en Ligue des Champions face à Arsenal, Messi a confessé au terme du match que le récital face aux Gunners sera dur à rééditer devant le grand rival madrilène : «Le plus important, c'est de continuer à engranger les victoires et, pour moi, de jouer comme jusqu'à présent. Maintenant, nous avons un match important samedi. Ce sera difficile de répéter ce que nous avons fait aujourd'hui. L'important, c'est de gagner, ne serait-ce que 0-1».

 

Historique des confrontations

 
Depuis la création de la Liga, les Clasicos entre les deux clubs phares du pays ont très souvent tenu leurs promesses. Jeu léché, buts, tensions, les spectateurs du Camp Nou ou de Santiago Bernabéu en ont généralement eu pour leur argent. D'ailleurs, la tendance des dernières années le confirme. Et comment ne pas mentionner le mémorable 6-2 encaissé par le Real Madrid à domicile en 2009 ? Une véritable correction qui obligé le public royal à agiter les mouchoirs blancs. Plus récemment, Barcelone avait assuré le minimum syndical lors du match aller (1-0). La machine était alors en rodage….


Leurs cinq derniers matches

 
Racing Santander - Real Madrid 0-2 (Liga, 30e j)
Real Madrid -
Atlético Madrid 3-2 (Liga, 29e j)
Getafe - Real Madrid 2-4 (Liga, 28e j)
Real Madrid -
Sporting Gijon 3-1 (Liga, 27e j)
Valladolid - Real Madrid 1-4 (Liga, 26e j)


Barcelone - Arsenal 4-1 (LdC, ¼ de finale)
Barcelone
- Athletic Bilbao 4-1 (Liga, 30e j)
Arsenal - Barcelone 2-2 (LdC, ¼ de finale)
Real Majorque - Barcelone 0-1 (Liga, 29e j)
Barcelone - Osasuna 2-0 (Liga, 28e j).

 

Santiago Bernabeu

Messi-Ramos
Pujol/Sergio Ramos
Henry/Diarra
Higuain
Casillas/Henry
FC Barcelone

Publié dans sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article